Tondre un terrain accidenté représente parfois un défi de taille pour un robot comme pour un as du jardin. Il existe des robots cap ables d’évoluer aussi bien sur des terrains pentus qu’accidentés. Découvrez quelques conseils de Dasheep pour choisir le robot tondeuse qui sera adapté à votre terrain accidenté.

Déterminer vos besoins

Avant d’adopter votre robot tondeuse, il est important de déterminer le degré des pentes de votre jardin ainsi que la nature des obstacles. Pour les pentes dont l’inclinaison dépasse les 40 %, il sera essentiel d’opter pour un robot de tonte spécialisé dans les terrains difficiles. Des modèles sont équipés afin de franchir des obstacles ou des passages inclinés jusqu’à 70 %. Il s’agit de modèles 4×4.

La structure idéale d’un robot tondeuse pour terrain accidenté

Les limites des structures rigides

La structure du robot tondeuse est essentielle. Beaucoup de modèles disposent d’une structure rigide, mais sans un système de suspension. Les robots de tonte destinés à évoluer en terrain accidenté auront beaucoup de mal à effectuer leurs tâches si la structure rigide n’est pas articulée. La conception d’une telle machine ne permet pas de faire autrement que de contourner une aspérité. La structure entière du robot adhère au mouvement du sol. Dès qu’il rencontrera une irrégularité, il se bloquera, voire glissera.

Les modèles de robots pour gazon à structure rigide sont peu coûteux à produire lorsqu’ils sont dénués de suspensions et de modules articulés. Même s’ils emportent des batteries performantes ainsi que des moteurs électriques puissants, le traitement des surfaces accidentées demeure difficile pour ces machines. Ils sont uniquement indiqués pour opérer sur des espaces faciles à tondre.

Les structures articulées

Les robots à structure articulée sont conçus de manière à adhérer au terrain qu’ils parcourent. Ils ne perdent pas de motricité lors de la tonte. En fonction des aspérités du terrain, plusieurs modèles sont disponibles.

  • Les robots articulés s’adaptent facilement aux irrégularités de la surface à traiter : bosses, aspérités, etc.
  • Les modèles avec trains avant pendulaire ont une capacité de franchissement d’obstacles optimale.
  • Les robots avec suspension possèdent des roues avant équipées de suspensions afin d’épouser de manière optimale le terrain et ses aspérités.

Les lames de votre tondeuse robot sont amenées, tôt ou tard, à s’abîmer. Dasheep propose des lames pour votre robot de la marque Husqvarna. Demandez conseil aux experts Dasheep pour trouver les accessoires qui conviennent à votre machine ainsi qu’à son usage. Découvrez encore sur le site d’e-commerce les abris pour robot tondeuse qui intègrent la station de charge. Pour donner une allure sympa à votre robot pour gazon, explorez une large gamme de stickers.

Les roues adaptées aux robots tondeuses pour terrain accidenté

Plusieurs modèles de roues peuvent être adaptés à un robot spécialisé dans la tonte du gazon.

Les roues en polyéthylène rigide

Les roues en polyéthylène rigide équipent la majorité des robots pour gazon. Elles sont idéales pour évoluer sur des terrains lisses sans aspérités contraignantes. La machine travaillera facilement si l’espace à tondre est préalablement bien entretenu : absence de bosses, de trous, de cailloux, de branches d’arbre, d’herbes hautes, etc.
Avec des roues crantées, le dispositif acquiert une compétence tout terrain. Le robot gagnera en adhérence, mais sans devenir pour autant un as de la tonte en terrain difficile.

Les roues en gomme flexible

Les roues en gomme flexible ont un profil sculpté pour augmenter l’adhésion des robots sur les terrains accidentés. Ils circulent plus naturellement dans les trous, les renfoncements et parviennent à surmonter certains obstacles, à condition qu’ils disposent d’assez de puissance sous le capot.

La puissance des batteries

Pour connaître les caractéristiques de la batterie d’une tondeuse robot, trois indications sont importantes : l’ampérage-heure, la puissance de démarrage et la tension nominale.

L’ampérage-heure

L’ampérage-heure concerne la capacité de la batterie à tenir dans la durée. Il correspond à l’énergie que peut émettre la batterie à pleine charge à une température ambiante de plus ou moins 20 °C. Pour une machine performante sur terrain accidenté, cette potentialité doit être au moins de 5 Ah.

La puissance au démarrage

La puissance au démarrage correspond à l’intensité en ampère. Elle est mesurée en fonction de la puissance fournie par la batterie à une température de – 18 °C pendant une durée de 30 secondes, sans que le voltage tombe en deçà d’une certaine limite. Les modèles les plus efficaces sont équipés de batteries supérieures à 4 A.

La tension nominale

La tension nominale correspond à la tension moyenne qui est mesurée lorsque le robot est en marche. Pour que le robot tondeuse soit efficace sur un terrain accidenté, cette tension devrait être supérieure à 24 V.

Les technologies embarquées d’un robot tondeuse pour terrain accidenté

En fonction des modèles, les robots de tonte sont équipés de technologies embarquées leur permettant de s’adapter aux pentes abruptes et aux terrains accidentés.

Adapter sa vitesse à la pente

Songeons notamment au système de moteur de roues avec réducteur. Il permet à la tondeuse robot de ne pas accélérer sa vitesse dans une pente en descente. Le moteur des roues lui offre une régulation de la vitesse afin d’empêcher le robot de glisser et de bloquer ses roues.

Les modes de circulation

Votre robot tondeuse pour terrain accidenté doit encore être capable d’adapter son type de circulation : aléatoire, en spirales ou en bandes parallèles (lignes droites). En mode aléatoire, le robot tondeuse contourne généralement l’obstacle dans le but de préserver ses batteries. La tonte en spirale permet de décrire des cercles à partir de son point de démarrage de coupe. Pour rallonger la durée de vie de votre batterie, le meilleur mode de circulation est probablement le mode « bandes parallèles » nommé aussi « en ligne droite ».

Une autre technologie embarquée de choix est le GPS couplé à la navigation en ligne droite. En effet, certains robots tondeuses naviguent en ligne droite d’après une carte GPS. Ils sont en mesure de franchir des pentes importantes dans plusieurs sens.

Un écran tactile

Dans l’idéal, un écran tactile doit permettre de sélectionner les modes de tontes différents. Il communique également aux utilisateurs différentes informations sur l’état de la tonte ou des données techniques sur l’état de la machine.